Mon parcours

2019

Cette nouvelle année continue pour moi à la Mouratoglou Tennis Academy (MTA). Je m’y sens de plus en plus à l’aise, je m’habitue bien au système scolaire français et mes coachs tennis et fitness sont très sympas. Je me suis fait également quelques copines et les week-ends passent plus vites maintenant qu’au début. Sans oublier l’arrivée de Bidi Badu comme nouveau sponsor pour cette aventure.
L’année commence toujours par les championnats suisses d’hiver, j’ai joué une fille N4/54, j’ai perdu mais j’ai fait un match très solide, j’ai perdu 6/7-5/7.
En février, j’ai eu l’opportunité de partir à Miami avec la MTA afin de visiter quelques universités et nous imprégner de l’ambiance universitaire, c’était vraiment un super voyage et de belles découvertes.
Le printemps fut chargé, j’ai pu faire mon 1er tournoi ITF junior au Cap-d’Ail, j’ai gagné mon 1er match, au second, j’ai joué la fille tête de série no 1, mais c’était un grade 2, j’ai perdu mais chouette expérience. Ensuite, j’ai participé à toutes les rencontres interclubs avec mon club en Suisse le Stade-Lausanne. Pour ma part, j’ai gagné tous mes simples et avec Laetitia, ma partenaire de double lors des IC nous avons perdu un seul match, au 1er tour des promotions. Nous sommes maintenues en LNC dames.
Au niveau scolaire, j’ai fini l’année avec l’obtention du brevet, mention bien (équivalent suisse du certificat de fin de scolarité) et j’ai obtenu un prix de la MTA pour mes performances et mes progrès tennistiques, remis en mains propres de Stefanos Tsitsipas et de Patrick Mouratoglou.

A peine de retour en Suisse, je suis repartie pour le Tessin pour les Championnats suisses d’été. J’y ai fait un très bon parcours. J’ai passé les qualifications et j’ai gagné mon 1er match du tableau principal et du côté des doubles nous avons été, avec Emilie jusqu’en demi-finale .. nous avons fait des supers matchs.

La fin des vacances rime toujours avec Championnats vaudois. J’ai été en demi-finale de la catégorie 16 ans et avec Emilie nous avons remporté la catégorie dames.

Entre-temps, mes grands-parents m’ont emmené faire un tournoi ITF junior à Dijon, chouette expérience, j’ai gagné un match en simple.

De retour à la MTA, ma routine a recommencé. J’ai 2 nouvelles copines qui partagent ma chambre. J’ai 2 nouveaux coaches de tennis Alex et Yannick et toujours Manu pour le fitness. Au niveau scolaire, pas d’examen cette année mais il y aura beaucoup plus de devoirs.

Nous sommes partis une équipe de la MTA pour le Sénégal, à Dakar pour 2 tournois. Ce fut une énorme expérience car il faut gérer le changement de climat, les moustiques, les devoirs à faire à distance et les émotions. J’ai perdu malheureusement mon 1er match en simple du 1er tournoi par contre, avec ma copine Leilany, nous avons remporté le tournoi en double !!

2 jours de repos puis on est reparti sur le 2ème tournoi, j’ai perdu en ¼ d finale et en double malheureusement, nous avons perdu en ¼.

Début décembre, il y a eu les qualifications pour les Championnats suisses d’hiver qui se déroulent en janvier 2020. Les qualifications se font donc déjà dans la catégorie des 18 ans. J’ai fait des supers matchs et je me suis qualifiée pour le tableau principal de janvier 2020.

Avant de rentrer en Suisse, lors de la Christmas Party, j’ai obtenu 3 prix : le 1er pour la chambre la plus ordrée, avec Tipi et Raph, le 2ème en tant que meilleure élève de l’école française au 1er trimestre et le 3ème au niveau tennis, bonne évolution et attitude lors des cours. Je repars maintenant pour les vacances de Noël à la maison.

Pour cette année 2019, je voulais remercier tous les gens qui me soutiennent de près ou de loin mais surtout Alex, Yannick, Manu, les profs d’école et en Suisse Hervé qui est toujours prêt à m’intégrer dans ses cours lorsque je suis de passage ainsi que mon club du Stade-Lausanne.

Pour la prochaine année, je vais profiter de faire quelques tournois ITF juniors et, nouvelle expérience pour moi, avec une copine de la MTA Sara, nous intégrons les matchs par équipe (interclubs en Suisse) avec le Country Club de Monte-Carlo, chouette perspective, merci Alex 😉

2018

L’année 2018 commence comme d’habitude par les championnats Suisses. Après avoir passé les qualifications en décembre 2018, j’ai pu me rendre à Krienz. Malheureusement, dès mon 1er tour, je tombe sur une fille de 2002 classée N4 et je perds 6/1 – 6/4. Toujours une bonne expérience. Dans la foulée, il y a les championnats Vaudois où je gagne le titre de championne Vaudoise d’hiver en catégorie 16 ans, après avoir battu 6/2 – 6/3 en finale une copine de club, également classée R2.
Je continue ma saison d’hiver en gagnant le Gd-Prix de Fribourg. C’est un Gd-Prix qui s’est déroulé de novembre 2017 à mars 2018, en 5 tournois. Je l’ai remporté dans la catégorie dames R2.
Au 1 avril j’obtiens mon nouveau classement et je passe R1. Pendant ce temps-là, mon papa et mon entraîneur Hervé Quéré ont monté un projet pour mon avenir tennistique, à la recherche de sponsors et de solutions pour la suite afin de combiner au mieux les études et le tennis. C’est pourquoi, au début des vacances de Pâques, je pars tester une Académie dans le sud de la France, aux Hauts-de-Nîmes. Je reste 3 jours là-bas, en participant aux cours scolaires et aux cours de tennis. Au final, j’ai bien apprécié le cadre tennis mais pas le reste.
La semaine suivante, je pars une semaine en camp avec mon club, le Tennis Club Stade-Lausanne, à la Mouratoglou Tennis Academy (MTA) qui se situe à Sophia-Antipolis, près de Nice. Il est prévu que, lors de cette semaine, je fasse quelques tests (tennis, physiques et scolaires) en vue d’une éventuelle intégration pour la prochaine année scolaire. Nous n’avons vraiment pas eu de chance au niveau météo, ce fut une semaine exécrable, pluie, pluie, pluie, … Nous avons pu obtenir quelques courts couverts, mais tôt le matin et tard le soir. Ce fut une semaine un peu pénible au niveau sommeil avec ces heures-là d’entraînements. Par contre, la MTA est toujours géniale, ils ont vraiment une super infrastructure. J’ai aussi pu faire les tests scolaires.
Début mai, je reçois le feedback de la MTA. J’ai bien réussi les tests scolaires et sportifs. Après maintes discussions et réflexions avec mes parents, entraîneurs et mon partenaire principal, nous prenons la décision qu’à la nouvelle rentrée scolaire je vais intégrer la MTA.
Donc ce début d’été est un peu chargé avec les tournois, les Interclubs et surtout la préparation pour mon départ en septembre. Je pars aux championnats Suisses à Bellinzone début juillet. Je perds au 1ère tour contre une R1 5/7 – 4/6. Je suis un peu déçue.
C’est une période un petit peu compliquée pour moi car j’ai quitté ma classe et mon collège. Mon départ pour septembre me préoccupe aussi beaucoup car ce sera une toute nouvelle aventure avec la vie en internat, une nouvelle école (école française), quitter mes copines de classe et de tennis en Suisse, tout se bouscule dans ma tête.
Nous partons en famille 10 jours en Floride, nous faisons plein de choses sympas (Universal Studios, Kennedy Space Center, les Everglades), vraiment un chouette voyage. Je profite aussi pour faire le plein d’habits de sport dans les outlets !
En août, je participe aux championnats Vaudois d’été, dans 3 catégories, filles 16 ans, doubles dames et doubles mixtes. Pour le double dames, je suis associée à ma copine de club Léa B., nous passons un tour puis perdons en ¼. Pour le double mixte, je joue avec un garçon de 18 ans, nous allons jusqu’en finale et gagnons le titre de champions Vaudois DM N2/R5. En simple, je vais jusqu’en finale. Je joue une fille R1 et perds 4/6 – 7/6 – 1/6.
Le 9 septembre, je pars donc m’installer à la MTA.
Je vais partager ma chambre avec une italienne et une danoise, toutes 2 à l’école internationale et à l’académie depuis 1 an. Nous partons 2 jours en intégration avec tous les internes ainsi que les coachs. Les 2 jours sont très compliqués pour moi car je me rends compte que tout le monde parle anglais, je suis un peu perdue… Ensuite, j’intègre l’école française, je suis en 3ème année de collège. Nous sommes 6 dans la classe, 4 garçons et 2 filles. Ma camarade de classe est également dans les mêmes groupes que moi au fitness et au tennis. Je m’intègre gentiment mais ce n’est pas tous les jours faciles. Le 1er trimestre, le sport est basé sur le fitness, un gros travail physique à faire. Les séances sont parfois très difficiles.
Dès octobre, je m’adapte de mieux en mieux. Je fais un tournoi national à Grenoble, je perds au 2ème tour mais 1er bonne expérience.
Au collège, tout se passe très bien. Il y a bien sûr des branches pour lesquelles je dois plus travailler et rattraper un peu, mais j’aime bien. Je finis mon 1er trimestre au niveau scolaire avec mention « Très Bien » (TB) et avec aussi de bons résultats au tennis-physique, tout en devant améliorer certains points.
Les vacances de Noël arrivent. Je rentre plus d’une semaine en Suisse. Je suis contente de couper et de souffler un peu…
Rendez-vous en 2019 !

2017

Cette année commence par les championnats Suisses d’hiver. Malheureusement, je perds mon 1er match 0/6 – 5/7 contre une R2.

Une semaine plus tard, commencent les championnats Vaudois d’hiver. Après 3 très bons matchs, je me qualifie pour la finale que je gagne 6/4 – 7/5.

Après plusieurs tournois pendant l’hiver avec des hauts et des bas, nous partons pendant les vacances de Pâques en camp d’entraînement avec le TC Stade-Lausanne. Nous nous envolons, les filles du team « Elite » à l’Académie Mouratoglou près de Nice en France. Un camp topissime où nous avons même eu la chance d’aller une journée entière au tournoi ATP de Monte-Carlo. De plus, au 1er avril 2017 j’ai obtenu mon nouveau classement R2.

De retour du camp, je participe à mon premier tournoi Européen avec le Junior Open à Montreux. Lors des qualifications le week-end j’affronte une joueuse italienne puis une française. Ma victoire lors de ces deux matchs me permet de rentrer en simple et double dans le tableau principal qui a lieu dans la semaine durant l’école. Grâce à la compréhension de l’établissement scolaire, je peux m’absenter le temps nécessaire chaque jour afin de participer aux matchs et ensuite rattraper les matières manquées en classe. Malheureusement je perds en simple contre une française lors du premier tour du tableau principal, mais c’est une formidable expérience à un niveau international.

Ensuite je démarre le week-end suivant les Interclubs (IC) avec mes copines du TC Stade-Lausanne. Je fais partie de l’équipe dames 1ère ligue. Lors de notre 3ème rencontre d’IC et lors d’un double je glisse et me blesse à nouveau à mon genou gauche. Catastrophe, tout s’envole à nouveau. Après plusieurs examens le verdict tombe, rupture complète du ligament interne. Après 5 semaines d’attelle et des séances de physio, je recommence les entraînements 10 jour avant les qualifications des championnats Suisses. Mon médecin du sport et mes entraîneurs n’étaient pas très chauds à l’idée que j’y participe mais moi avec mon esprit de compétition et ma passion pour le tennis je n’ai rien lâché.

Nous partons donc en famille au Tessin au mois de juillet. Je joue mon 1er match contre une R4, je gagne 6/4 – 6/3. Je perds le 2ème match 5/7 – 4/6 contre une R4 (une fille qui habite en Espagne et qui vient uniquement pour ces championnats, donc avec un classement un peu faussé). Mais ce n’est pas grave, pour moi le principal c’est que j’ai pu jouer sans douleurs. Je sens que j’ai encore un peu peur et le manque d’entraînement s’est quand même fait sentir. Le soir même, on reçoit un téléphone de Swiss Tennis pour me dire que je suis « lucky loser » et que je peux participer dès le lendemain au tableau principal en simple et également en double. Je décide de faire le double avec ma copine du TC Nyon. Après 2 victoires, nous atteignons le stade des ½ finales. Nous nous faisons battre assez facilement, match à oublier… mais très contentes d’être arrivées à ce niveau. En simple par contre, je me fais battre sèchement au 1er tour.

Début août, débute les championnats Vaudois, après 2 tableaux (simple et double) pas du tout concluant, j’arrive en finale de la catégorie double mixte N2/R5 avec mon partenaire Dimitri Garcia. Nous perdons la finale contre une paire N2 13/R5. Très bonne expérience et encore un grand merci à mon partenaire !!!

Je fais quelques week-end de pause au niveau tennis. Je suis également partie avec l’école faire la traversée du Jura, avec 80 km de marche. Je continue mon automne avec plusieurs tournois et des très bons résultats. Au 1er octobre, je reste classée R2 mais avec une bonne progression. Ce classement me permet à nouveau d’intégrer les cadres « A » Vaudois et comme je suis parmis les 12 meilleures filles de 2003, je peux participer au test PISTE de Swiss Tennis.

2016

L’année 2016 s’annonçait plus difficile en raison de mon passage dans la catégorie 14&U. J’ai commencé l’année par deux tournois de préparation pour les championnats vaudois d’hiver. Lors de ces championnats, je suis allée jusqu’en ½ finale où j’ai perdu en 3 sets.

Ensuite j’ai participé à 3-4 tournois entre la fin de l’hiver et le début du printemps, les matchs furent difficiles en raison du niveau élevé de mes adversaires. Puis le 15 mai, lors d’un tournoi à Sion où j’ai gagné facilement les 2 matchs pour aller en finale, j’ai malheureusement chuté et me suis blessée sérieusement au genou gauche après avoir perdu 5-7 au 1er set. J’ai donc dû abandonner le match. Diagnostic : rupture du ligament interne et rupture très partielle d’un croisé. Je me suis donc retrouvée au repos forcé pour plusieurs semaines. Mes premières séances de physio ont pu commencer uniquement après 15 jours.

Durant cette période, nous avons pris, mes parents et moi-même la décision de changer de club. En effet, au Green Club de Romanel, il n’y a pas de filles de mon âge ou de mon niveau, cela devenait donc difficile pour moi de m’entraîner 4 fois par semaine avec des garçons de 13-14 ans. A mon âge, il y a un besoin de partage et discussions entre filles, même dans le cadre du sport. C’est pourquoi, dès la rentrée scolaire je suis devenue membre au TC Stade-Lausanne. Je fais partie du groupe « Elite » où nous sommes 8 filles de 12, 13 et 14 ans. J’ai 4 jours d’entraînement par semaine dont les collectifs, de la préparation physique, du yoga, de la préparation mentale et 1 cours ½ privé.

Début juillet j’ai donc pu reprendre le tennis, 1 fois par semaine pour commencer puis 2-3 fois par semaine par la suite. Au mois d’août, j’ai participé à une semaine de camp avec les cadres vaudois à Chamonix. Un camp intensif mais qui m’a permis de bien me remettre dans le tennis de compétition.

J’ai repris la compétition avec les championnats vaudois d’été mi-août. Mon 1er match se passa très bien et j’ai ensuite joué les ¼ de finale contre une adversaire classée R3. J’ai malheureusement perdu en 3 sets mais après 3 mois d’arrêt c’est déjà un super résultat. Lors des championnats vaudois j’ai également participé aux doubles filles où nous sommes arrivées en finale avec une copine du Stade-Lausanne. Lors de cette finale très serrée nous avons perdu en 3 sets mais avec un seul entraînement en double à cause de ma blessure c’est déjà un bon résultat.

En septembre, j’ai aussi pu réintégrer mon équipe d’interclub junior (ICJ) avec le TC Leysin pour les derniers tours de qualification. Grace à nos victoires, nous avons atteint les ½ finales et finales qui ont eu lieu à Winterthur le 29 et 30 octobre 2016 et terminé vice-championnes Suisse des W15&U.

J’ai aussi remporté contre une R3 le tournoi interne du Stade-Lausanne, ainsi qu’un tournoi à Villars où j’ai à nouveau gagné contre une R3. Lors du dernier classement Swiss Tennis au 1 octobre 2016, je suis restée R4, à seulement 18 places du classement R3 mais j’ai tout de même gagné 99 places depuis le classement du 1 avril 2016, ce qui est très bien malgré mon absence de la compétition pendant 3 mois. L’année 2016 s’est terminée avec les qualifications pour les championnats Suisses d’hiver 2017 et grâce à 3 victoires, je me suis qualifiée pour le tableau principal qui aura lieu fin janvier 2017.

2015

J’ai continué les tournois avec des très bons matchs, des moins bons et des mauvais… mais c’est le tennis. Au 1er avril 2015, je suis passée R4. J’ai refait les ICJ avec le TC Leysin dans la catégorie 15 ans en raison de notre classement. Nous avons perdu en 1/8 de finales mais ce fut à nouveau une chouette expérience avec de très beaux matchs. En septembre 2015, j’ai fait les finales des championnats Vaudois. J’ai terminé 1ère en simple dans la catégorie 12 ans et 1ère en double dans la catégorie 14 ans avec ma meilleure copine Elodie Baechler du TC Nyon. Depuis le 1er octobre 2015, je suis passée de « cadre aspirante » à « cadre performant A » pour le canton de Vaud. Mon classement est toujours R4. Je m’entraîne 3 fois par semaine en cours collectif d’1h30, 1 fois par semaine en cours privé d’1h00 ainsi que 2 heures de physique. Je m’accroche, je persévère et continue à m’entraîner à fond pour arriver à un très bon niveau. Mais ce n’est pas facile comme sport, le mental joue aussi un grand rôle donc pas facile quand on est une fille en préadolescence. Je dois encore bien améliorer mon service, mon coup-droit et mon revers à une main que je pratique seulement depuis le mois de juin 2015. En parallèle, à l’école j’ai 3 heures d’allégement scolaire. Les week-ends où il n’y a pas de tournoi, je sors avec des copines, on fait du vélo en famille mais par dessus tout j’adore aller faire du « sparring » avec mes copines ou copains ou tout simplement taper la balle contre un mur.
Je suis une immense fan de Federer, Wawrinka, Bacsinszky et Bencic. Je regarde tous leurs matchs.

En résumé, je dors tennis, je mange tennis, je m’amuse tennis, c’est ma plus grande passion… et j’espère le pratiquer encore longtemps…

2013 – 2014

Puis à la rentrée scolaire 2013, mes parents m’ont dit que si je voulais continuer dans le tennis, il faudrait peut-être arrêter l’athlétisme, où là aussi j’aurais dû passer de 1 à 2 entraînements par semaine et cela aurait été difficilement gérable. Nous avons donc demandé au TC Ecublens 3 entraînements par semaine + 1 heure de physique. Malheureusement ils n’ont pas de structure pour le faire et si l’on veut progresser dans le tennis, à un moment donné il faut faire du physique, il n’y a pas de miracle. J’étais passée durant cet été là directement de R8 au niveau R6 avec toujours autant l’envie d’apprendre et la motivation.

C’est comme cela que je suis arrivée au Green Club en octobre 2013 pour intégrer le pôle « compétition » avec 3 entraînements par semaine et 1 heure de physique. J’ai continué à un rythme de 1 à 2 tournois pas mois avec plus ou moins de bons résultats, ce n’est pas toujours facile. En mars 2014, j’ai passé la sélection pour rentrer dans les « cadres Vaudois aspirants », pour finir 1ère de ma catégorie d’âge et 2ème de toute la sélection qui comprenait 24 joueuses et joueurs. Etant sélectionnée, j’ai commencé dès la rentrée scolaire 2014-2015.

En juin 2014, j’ai débuté les Interclubs Junior Suisse (ICJ) avec le TC Leysin étant donné qu’au Green Club il n’y avait pas d’autres filles du même âge que moi. L’entraîneur du TC Leysin m’avait vue jouer à un tournoi à Sion et m’avait proposé de faire les ICJ avec leur équipe. Nous avons gagné toutes nos rencontres au 1er tour sans perdre un seul set.
Ensuite, en septembre 2014, nous avons passé les 1/8 de finales puis les 1/4, ce qui nous a permis de nous rendre à Winterthur pour les 1/2 et finales Suisses ICJ. Nous avons tout gagné !!! Quel souvenir ! Championne Suisse ICJ 2014 avec le TC Leysin. De plus, dès les 1/8 de finales nous étions plus que 2 joueuses, moi-même et Emilie Lugon-Moulin. Au 1er octobre 2014, je suis passée R5 au classement Swiss Tennis.

2011 – 2012

Durant la saison 2011-2012 j’ai fait 3-4 tournois, où j’ai perdu tous mes matchs mais avec toujours autant de motivation et de persévérance pour enfin gagner 1 match, 2 matchs puis un tournois. Puis j’ai augmenté mes entraînements à 3 fois par semaine en parallèle de l’athlétisme où je m’en sortais assez bien en remportant quelques médailles lors des championnats Vaudois (lancer du poids, 1000 mètres). L’entraîneur de tennis me disait que mes 2 heures d’entraînement d’athlétisme faisait mon « physique ».

2003 – 2010

Je suis née le 29 août 2003 à Lausanne. Dès l’âge de 3 ans j’ai commencé la gymnastique « parents-enfants ». Quelques mois avant mon 5ème anniversaire je regardais un match de tennis à la TV. C’était le tournoi de Roland Garros et bien sûr, Roger Federer était entrain de jouer, c’est ainsi que j’ai regardé mes parents et leurs ai dit : je veux faire du tennis, je veux faire « comme lui ».

C’est donc comme cela que j’ai commencé le tennis au TC Ecublens. Une fois par semaine, surtout sous forme de jeux. La saison d’été suivante, j’ai commencé au TC St-Sulpice, 1 fois par semaine. Puis en parallèle, j’ai commencé vers l’âge d’environ 7-8 ans l’athlétisme. Je faisais pas mal de courses à pieds « hors stade » et obtenais de très bons résultats, souvent dans les 5 premières, c’est pourquoi j’ai commencé l’athlétisme au sein du Stade-Lausanne Athlétisme. Pendant 3 ans, j’ai concilié tennis, que j’avais augmenté à 2 fois par semaine et athlétisme. Je devais participer à toutes les disciplines (saut en longueur, lancer de la petite balle, sprint et 1000m) mais moi j’adorais les 1000 mètres et les courses de 1 à 3 km.

Par la suite, au début de la saison d’été 2011 j’ai repris les cours au TC Ecublens car à St-Sulpice l’entraîneur voulait que je commence à faire quelques tournois. Mais comme je faisais déjà passablement de compétition en athlétisme mes parents trouvaient que cela faisait déjà beaucoup.

Au TC Ecublens, dès le 1er entraînement, l’entraîneur à dit à ma maman « votre fille a un super jeu, super motivée, cela serait vraiment dommage qu’elle ne fasse pas de compétition, il faut lui prendre une licence ».

Voilà comment je suis rentrée dans la compétition de tennis. J’avais 2 entraînements de tennis et 1 entraînement d’athlétisme.